Progressive Web Apps, ou les PWAs

Progressive Web App

Il s’en dit beaucoup sur les « Progressive Web Apps ». Plusieurs personnes se demandent si elles représentent le futur du web (mobile). Avec un accès au web par mobile destiné à dépasser celui de tous les autres appareils combinés d’ici 2018, pouvons-nous nous permettre d’ignorer cette tendance?

Qu’est-ce que les « Progressive Web Apps »?

La bonne nouvelle est que créer une « PWA » est assez facile. On peut également prendre un site web existant et le convertir en « PWA ». Plusieurs tutoriels vous montreront comment créer un site web qui aura l’air d’une application native incluant son propre icône à l’écran d’accueil.

Les « Progressive Web Apps », ou « PWAs », sont une innovation dans le domaine des technologies web. Elles sont un mélange de technologies qui font qu’une application web fonctionne comme une application native. Les avantages pour les développeurs et les usagers dépassent les contraintes imposées par les solutions (seulement) web et (seulement) native :

  • Le développement se fait avec des technologies web ouvertes et standards du W3C. Il n’est donc pas nécessaire d’utiliser d’autres langages propres aux applications natives.
  • Les usagers peuvent découvrir et essayer l’application, avant l’installation sur l’écran d’accueil de leurs appareils (avec un icône distinct), puisqu’il s’agit avant tout d’un site web.
  • Les mises à jours sont automatiques et sans intervention de l’usager, puisqu’il s’agit avant tout d’un site web.
  • Plus besoin d’utiliser les écosystèmes type « AppStore » propriétaires avec leurs règles (obscurs) et leurs frais.
  • Plus sécuritaire que la majorité des applications web car tous les échanges de données d’une « PWA » doivent se faire à partir d’une connection HTTPS.
  • Lorsque l’application est initialisée, la « PWA » peut montrer un « Splash Screen » rappelant celui qu’on retrouve dans plusieurs applications natives.
  • L’apparence du navigateur peut être modifiée pour procurer une expérience plein-écran, rappelant celle des applications natives.
  • Les fichiers essentiels sont enregistrés localement, faisant en sorte que les « PWAs » répondent plus rapidement que les applications web standards (et dans certains cas, peuvent être plus rapides que les applications natives).
  • Contrairement aux applications natives, l’installation est légère – peut-être quelques centaines de kilo-octets.
  • Les « PWAs » fonctionnent hors-ligne et peuvent se synchroniser à nouveau quand la connexion revient.

Augmentation des conversions

Il est encore tôt, mais les études de cas sont positives. Certains grands sites e-commerce, comme Flipkart et Alibaba, ont connus des augmentations de plus de 70% des conversions de ventes quand ils ont abandonnés leurs applications natives pour une « PWA ».

Support technologique

Le support technologique des « PWAs » est disponible dans Firefox, Chrome et les autres navigateurs basés sur Blink. Microsoft travaille sur une implémentation Edge. Apple reste silencieux, bien qu’il existe des commentaires prometteurs pour WebKit.

L’avenir de l’expérience web sur mobiles

Transformer l’expérience de votre site web vers une plus proche de l’application est assez simple et pourrait avoir un impact considérable pour vos utilisateurs.

Je pense qu’à partir de maintenant, tous les sites web devraient commencer à implémenter certains concepts des « Progressive Web Apps ». De plus, il existe plusieurs « APIs » disponibles qui tombent sous la catégorie « PWA » qui permettent de pousser le web encore plus loin avec l’usage des « Push Notifications », par exemple.

L’avenir du web s’annonce intéressant!

Ressources externes :

Commentez cet article

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles reliés