2 Associés est une agence web de Montréal spécialisée en développement web et mobile, stratégie de contenu SEO, SEM et les technologies langagières.

Vous voulez discuter?

Meilleures pratiques pour les « One Pager »

2 Associés développement web et mobile à Montréal

Depuis 2013 les « One Pagers », ou sites Web n’ayant qu’une seule page, font partie d’une tendance qui est encore très en demande. Au premier coup d’oeil, ces sites donnent toute l’informations nécessaires aux visiteurs. Si on tient compte des études qui estiment à environ 10-20 secondes le temps passé sur une page Web, on comprend l’importance pour le résumer sur une page. Ceci dit, comment construit-on un « One pager », quelles sont les meilleures pratiques et quelles informations y place-t-on?

300 mots dans quelques sections

Personnellement, la page ne devrait compter pas plus de 600 mots. Préférablement la moitié, soit 300 mots. Pour ce qui est des sections, entre 5 à 10 devraient suffirent. Si vous respectez les « 5W », vous devriez avoir un excellent contenu pour votre « One Pager ».

Gardez le tout très simple

Simplifiez le design et son contenu autant que possible, essayez de vous en tenir au stricte nécessaire. Si vous avez besoin d’expliquer plus en détails, faite-le ailleurs, comme dans une sous page par exemple.

Du point de vue du visiteur, votre « One Pager » doit répondre à 3 questions :

  1. De qui s’agit-il?
  2. Quel est le sujet?
  3. Comment puis-je obtenir le produit/service ou plus d’information?

Une navigation peut vous servir

Même si le défilement vertical est la principale façon de naviguer un site « One Pager », vous pouvez inclure une navigation représentant les sections de la page et diriger les visiteurs vers la section lorsqu’ils cliquent.

Diviser vos contenus

Diviser vos contenus logiquement en blocs/sections pour que l’usager puisse s’y retrouver facilement. Vous pouvez raconter une histoire en vous basant sur les principes simples de la rédaction Web et répondre aux questions : Qui? Quoi? Pourquoi? Quand? Où? En anglais il s’agit des « 5W » : Who? What? Why? When? Where?

Utiliser les arrières-plans

Si vous gardez le tout très simple, vous devriez avoir beaucoup d’espaces disponibles en arrière-plan, surtout sur grand écran alors soyez créatif et amusez-vous!

Sites d’inspiration pour les « One Pager »

Voici mes 3 meilleures références en matière de design Web de type « One Pager » :

Sources :
  1. Schmitz, Tom, « Single Page Websites & SEO », 31 janvier 2014.
  2. Ghazarian, Armen, « 5 Best Practices for Single-Page UX Design », 8 août 2014.
  3. Unbounce, « Landing Page Best Practices », Consulté le 17 juin 2015.

2 commentaires

  1. Effectivement Hugues, les One Pagers sont selon moi, le meilleur outil pour faire de la vente directe d’un produit ou d’un service de nos jours.

    L’internaute n’utilise que quelques secondes afin de se faire une idée du concept, de l’attitude du site ainsi que de sa motivation à continuer d’en voir d’avantage.

    Très bon billet!

Commentez cet article

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles reliés