2 Associés est une agence web de Montréal spécialisée en développement web et mobile, stratégie de contenu SEO, SEM et les technologies langagières.

Vous voulez discuter?

Intégrateur, développeur et programmeur

2 Associés développement web et mobile à Montréal

En tant que consultant, je passe plus d’une trentaine d’entrevues par année en moyenne. Quelques fois, mes interlocuteurs ne sont pas familiers avec le domaine du Web et l’expertise que les différents métiers requierts. Lorsque c’est le cas, je prends quelques minutes pour aider la, ou les personnes devant moi à bien comprendre la distinction entre les rôles intégrateur, développeur et programmeur Web.

Intégrateur, développeur et programmeur

La fonction et l’appellation intégrateur Web (à ne pas confondre avec intégrateur de systèmes Web) est une spécialisation qui est réellement apparue vers 2007, avec les téléphones intelligents et le « Responsive Web ». Avant cette période, les développeurs Web s’occupaient des côtés client (« Front-end ») et serveur (« Back-end »). Après 2007, les technologies ont évoluées très rapidement des 2 côtés et la distinction développeur « Front-end » / développeur « Back-end » est apparue de plus en plus dans les appellations d’emplois et développeur « Front-end » devient progressivement intégrateur Web. Celui-ci est spécialisé côté client, en maîtrisant tous les langages que les navigateurs interprètent : HTML, CSS, JavaScript. Pour tous ces langages « Front-end », il existe des cadres applicatifs et des librairies : Bootstrap, AngularJS et jQuery par exemple. L’intégrateur Web maîtrise également un ou plusieurs préprocesseurs HTML, CSS et Javascript qui gagnent en popularité : Haml, Sass et CoffeeScript par exemple.

Wikipédia défini le développeur Web comme étant un programmeur spécialisé dans le développement d’applications Web. Je suis d’accord avec la spécialisation Web mais pas avec le terme programmeur qui porte à confusion. À mon sens, le développeur utilise de plus en plus des cadres applicatifs modernes, comme Laravel, en langage PHP, et je préfère alors parler d’un « développeur Laravel » qui vient indiquer spécifiquement la technologie maîtrisée. PHP étant un langage à usage générique mais souvent relié au Web, les appellations développeur PHP et programmeur PHP peuvent impliquer des contextes différents : Développeur PHP serait relié au Web uniquement alors que programmeur PHP pourrait être au mobile. Si on veut absolument utiliser le terme « programmeur », il vaudrait mieux spécifier en disant « programmeur Web PHP ».

Ceci étant dit, le programmeur utilise un ou des langages pour écrire des logiciels Web ou autres. Un programmeur Java est donc un programmeur spécialisé dans le langage Java pouvant servir autant au développement d’une application Web qu’à une application native Android, par exemple.

Qui maîtrise quoi?

Intégrateur
Spécialité Web et maîtrisant particulièrement les langages et librairies côté client (« Front-end ») : HTML(5), CSS(3), JavaScript, jQuery, AngularJS, Bootstrap, etc.
Développeur {WordPress, Lavarel, etc.}
Spécialité Web et maîtrisant les langages, librairies et technologies côté client et serveur (« Front-end » / « Back-end ») : HTML(5), CSS(3), JavaScript, jQuery, Bootstrap, NodeJS, PHP, MySQL, Nginx, Apache, etc.
Programmeur {PHP, Java, etc.}
Maîtrise particulière des langages, librairies et technologies côté serveur (« Back-end » Web ou autre) : NodeJS, PHP, Java, MySQL, Nginx, Apache, Hibernate, etc.

L’intégrateur se doit donc de maîtriser parfaitement le côté client alors que le programmeur lui, parfaitement le côté serveur. Le développeur est donc un entre-deux et malheureusement, l’appellation développeur « Full Stack » est complètement fausse depuis plusieurs années puisqu’il y a trop de technologies disponibles, rendant impossible la maîtrise parfaite des côtés client et serveur par une seule et même personne. Aujourd’hui, on ne peut prétendre qu’être « Full Stack » côté client ou serveur, mais pas les 2… À moins d’être une machine, au sens litéral.

2 commentaires

Commentez cet article

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles reliés