2 Associés est une agence web de Montréal spécialisée en développement web et mobile, stratégie de contenu SEO, SEM et les technologies langagières.

Vous voulez discuter?

Comprendre le développement mobile

2 Associés développement web et mobile à Montréal

Qu’on le veuille ou non, les applications mobiles sont populaires et là pour rester. Les compagnies l’ont bien compris. Elles en veulent toutes (au moins) une. Je ne veux pas m’attarder sur les fonctionnalités qu’une application peut ou doit avoir, ni sur le bénéfice direct d’une bonne application mobile pour la compagnie, les profits ou l’image générale de la marque. Ce qu’il faut d’abord comprendre, c’est vers quelles technologies on veut se tourner pour développer l’application mobile. Comparer les applications natives vs hybrides dans l’ensemble pour en comprendre la différence, les implications au niveau du développement et de la maintenance future.

Comprendre le développement mobile

Applications natives

Les applications natives existent sur ​​l’appareil et sont accessibles via des icônes sur l’écran d’accueil. Les applications natives sont installées à travers une boutique d’applications (comme «Google Play» ou l’«App Store» de Apple). Elles sont développées spécifiquement pour une plateforme et peuvent profiter pleinement de toutes les fonctionnalités du système d’exploitation – elles peuvent utiliser l’appareil photo, le GPS, l’accéléromètre, la boussole, la liste de contacts, et ainsi de suite. Elles peuvent également intégrer des gestes (des gestes communs du système d’exploitation ou de nouveaux gestes définis spécifiquement par et pour l’application). Les applications natives peuvent utiliser le système de notification de l’appareil et peuvent travailler en mode déconnecté.

Développement :
Chaque plateforme (par exemple iOS, Android ou Windows) nécessite son propre processus de développement et utilise son propre langage de programmation : Java (Android), Objective-C et/ou Swift (iOS), et Visual C++ (Windows Mobile), etc.
Avantages :
Performance, accès aux fonctionnalités de l’appareil (GPS, caméra, etc.), disponibilité en mode déconnecté.
Inconvénients :
Ressources spécialisées, maintenance de plusieurs code source.
Exemple d’environnements de développement (IDE) :

Applications hybrides

«WebView» (aka «like-native»)

Les applications hybrides sont en partie natives et en partie Web. (Beaucoup de gens les appellent à tord des « Applications Web »). Comme les applications natives, elles vivent dans un «App Store» et peuvent profiter des nombreuses fonctionnalités disponibles par les périphériques. Comme les applications Web standards, les applications hybrides utilisent le HTML et s’exécutent à l’intérieur d’un navigateur.

Développement :
HTML5, CSS3 et JavaScript donc principalement une équipe similaire au développement Web.
Avantages :
Développement rapide, multi-plateforme, maintenance facilitée par un seul code source.
Inconvénients :
Généralement plus ou moins performantes en comparaison aux applications natives. Défis au niveau de l’intégration de fonctionnalités natives, exemple ApplePay.
Exemples d’outils ou «frameworks» :

«JavaScript» ou («real native»)

Développement :
Principalement JavaScript (certains outils vont utiliser un langage autre, comme C# dans le cas de Xamarin) avec plus ou moins HTML5 et CSS3 si l’application comporte des «WebViews».
Avantages :
Performance très proche des applications natives avec en plus, les avantages du «WebView» mentionnés précédemment.
Inconvénients :
Exemple d’environnements de développement (IDE) :

Mythe et réalité concernant les coûts de développement d’applications mobiles

Il est sans doute moins cher de développer des applications hybrides car celles-ci exigent des compétences reliées au monde du développement Web (souvent déjà présentes en entreprise!). Cependant, les clients de NN / g estiment que les coûts de développement d’une application native sont beaucoup plus élevés car elle nécessite plus de talents spécialisés. D’autre part, HTML5 est assez nouveau et une bonne connaissance de celui-ci, ainsi que d’une bonne compréhension du développement pour les applications mobiles hybrides sont aussi des compétences spécialisées qui peuvent augmenter les coûts du développement.

Sources :

Commentez cet article

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles reliés